In Formule 1, Formule 1

La Formule 1 a annoncé un calendrier
calendrier révolutionnaire pour la saison 2024
établissant un record avec 24 Grands Prix. Ce calendrier élargi marque une nouvelle ère pour le Championnat du monde FIA de
Championnat du monde de Formule 1
qui témoigne de l’engagement de l’organisation à poursuivre l’expansion du sport et de son désir de toucher les fans dans de nouveaux lieux, tout en conservant les sites européens traditionnels qui ont marqué l’histoire de la F1.

Avec des courses prévues aux quatre coins du monde, de l’Europe traditionnelle aux Amériques en passant par l’Asie et le Moyen-Orient, le calendrier reflète la nature mondiale de la Formule 1 et sa capacité à attirer un public diversifié.

pexels-lara-jameson-8828320

Elle débute samedi à Bahreïn et en Arabie saoudite.

La décision de déplacer les deux premières courses du championnat du monde de Formule 1 au samedi, au lieu du dimanche traditionnel, a des conséquences importantes pour les fans du Moyen-Orient. En fait, il s’agit d’une tentative d’adaptation aux besoins de ces marchés émergents et diversifiés, où le week-end peut avoir une dynamique différente de celle des pays traditionnels d’Europe ou d’Amérique du Nord.

Par exemple, dans certains pays du Moyen-Orient, le week-end tombe le vendredi et le samedi, ce qui rend les courses du samedi plus accessibles à ce public.

De plus, le début du Ramadan, qui aura lieu le 10 mars en 2024, a été pris en compte dans la décision de programmer les deux premières courses de la saison le samedi.

Ce choix respecte les pratiques et observances religieuses des pays hôtes (Bahreïn et Arabie Saoudite), permettant aux supporters et participants locaux d’observer le mois sacré sans conflit avec les événements sportifs. Cela témoigne d’un grand respect pour la culture et les traditions locales, reflétant l’engagement de la Formule 1 à adapter son calendrier aux différentes conditions géographiques, culturelles et sociales des pays dans lesquels elle concourt.

Et qu’en pensent les fans ?

En ce qui concerne l’impact sur les supporters, ce changement peut avoir des effets mitigés.

D’une part, il pourrait accroître la participation et l’engagement sur les marchés où il est préférable ou plus pratique de suivre les événements sportifs le samedi.
D’autre part, elle pourrait désorienter certains fans d’autres zones géographiques qui ont l’habitude de suivre la Formule 1 le dimanche, ce qui pourrait créer des conflits avec d’autres engagements ou avec le visionnage d’autres événements sportifs habituellement programmés le week-end.

Il sera certainement intéressant de vérifier l’audience des séances de qualification du vendredi des deux courses de Bahreïn et d’Arabie Saoudite pour voir combien de fans ont pu suivre les voitures sur la piste un jour ouvrable lors des deux premiers GP.

Ferrari

Expérimenter pour améliorer

L’adaptation à ces nouveaux horaires pourrait s’avérer judicieuse pour accroître l’audience mondiale de la Formule 1, reflétant une tentative de maximiser l’attrait télévisuel et numérique de l’événement dans les différents fuseaux horaires, nous verrons les résultats… les chiffres ne mentent jamais.

Cette approche pourrait non seulement élargir la base de fans, mais aussi offrir de nouvelles opportunités commerciales et de parrainage pour le cirque de la Formule 1. La Formule 1 se confirme comme une excellence non seulement dans le monde du sport automobile, mais aussi comme un modèle d’entreprise innovant et dynamique.

Sa capacité à s’adapter et à tirer parti des opportunités du marché avec une grande souplesse témoigne d’une vision à l’avant-garde de la scène sportive mondiale.

Cette ouverture au changement et à l’innovation permet au cirque non seulement d’améliorer ses opérations de course , mais aussi d’étendre sa présence commerciale et de renforcer ses liens avec les fans du monde entier.

La F1 s’avère donc être bien plus qu’un sport : c’est une plateforme marketing mondiale, capable de fidéliser une marque et d’attirer des investissements importants, contribuant ainsi à la croissance économique et à la diffusion des valeurs sportives. En conclusion, la Formule 1 est un excellent exemple de la manière dont la flexibilité, l’innovation et une stratégie commerciale bien pensée peuvent conduire à un succès tangible, tant sur la piste qu’en dehors.

Pouvons-nous vous aider à signer votre meilleur contrat de sponsoring ?

Riccardo Tafà
Riccardo Tafà
Riccardo est diplômé en droit de l'université de Bologne. Il a commencé sa carrière à Londres dans le domaine des relations publiques, puis a commencé à travailler dans le secteur des véhicules à deux et quatre roues. Après un bref passage à Monaco, il retourne en Italie. C'est là qu'il a fondé RTR, d'abord une société de conseil, puis une société de marketing sportif qu'il a ensuite ramenée à Londres.
Recent Posts

Leave a Comment

F1 2024, le championnat le plus long de l’histoire : 24 courses et les deux premiers Grands Prix se déroulent le samedi. Voici pourquoi., RTR Sports
b2b sponsorship