In Marketing sportif, Parrainage sportif, Sports mécaniques

Dans un élan ambitieux vers un avenir plus durable et plus compétitif dans le sport automobile, l’ancien pilote de Formule 1 Nick Heidfeld et l’ancien patron de l’écurie Mahindra Formula E, Dilbagh Gill, ont lancé une nouvelle série de courses électriques appelée FG Series. Ce projet, initialement conçu comme le championnat ACE, a évolué de manière significative, reflétant la vision du duo de créer une plateforme de course compétitive et respectueuse de l’environnement.

Concept et structure

La série FG est conçue avec une structure à deux niveaux, avec un seul véhicule, leFG-Twin, qui servira à la fois pour les catégories d’entrée et les catégories professionnelles, nommées respectivement FG2 et FG1. LeFG-Twin, une création du célèbre designer Daniel Simon, se distingue par sa conception modulaire, capable de fonctionner dans desconfigurations à traction arrière ou à quatre roues motrices. Le groupe motopropulseur est entièrement électrique et offre une puissance de pointe de 350 kW, avec des niveaux de performance adaptés aux besoins des courses FG1 et FG2.

La catégorieFG2, la catégorie d’entrée, est destinée à encourager les jeunes talents et à fournir un terrain d’entraînement aux pilotes qui aspirent à progresser dans leur carrière dans le sport automobile. La catégorie FG1 , quant à elle, s’adresse aux pilotes expérimentés, avec des niveaux de puissance plus élevés, une plus grande force d’appui et une plus grande souplesse de configuration pour une compétition plus avancée.

fgseries-2

Innovation technologique

La conception avancée et l’intégration technologique duFG-Twin sont au cœur de l’innovation de la série FG. La voiture sera équipée d’écrans numériques qui afficheront des données en temps réel, telles que les niveaux de batterie et les positions dans la course, à la fois pour les spectateurs et pour les téléspectateurs, ce qui améliorera l’expérience visuelle. Cette intégration de l ‘”infotainment” en direct vise à combler le fossé entre le sport et ses fans, en offrant une expérience plus engageante et informative.

Le design de la FG-Twin n’est pas seulement une question de performance, mais aussi d’esthétique. La philosophie de conception de Simon a conféré à la voiture un look futuriste, inspiré d’éléments de science-fiction et d’un style automobile moderne. Cette attention portée aux détails permet auFG-Twin d’être à la fois une machine très performante et un spectacle visuel qui séduit les pilotes et les fans.

Collaboration et compétence

La série FG bénéficie de la collaboration et de l’expérience de plusieurs partenaires clés. QEV Technologies, une entreprise espagnole ayant une grande expérience de la Formule E, jouera un rôle clé dans le développement technique duFG-Twin. Leur participation garantit que la série FG utilisera une technologie de véhicule électrique de pointe tout en maintenant des normes élevées de performance et de fiabilité.

Nick Heidfeld, cofondateur et directeur sportif, apporte sa vaste expérience acquise au cours de sa carrière en Formule 1 et en Formule E. Sa vision de la série FG est de créer une plateforme où les talents du monde entier peuvent poursuivre leurs ambitions en matière de sport automobile. La collaboration de Heidfeld avec Simon sur le design de la voiture a été une force motrice pour les caractéristiques innovantes et l’attrait esthétique de la FG-Twin. Dilbagh Gill, avec sa grande expérience de la gestion d’équipe et des opérations de sport automobile, complète l’expertise sportive de Heidfeld. Ensemble, ils forment une équipe de direction dynamique qui s’engage à repousser les limites de la course électrique.

Perspectives d’avenir

La série FG devrait débuter en 2025, et les préparatifs des premières courses sont déjà en cours. La série vise à offrir une alternative durable et compétitive au sport automobile traditionnel, en s’alignant sur les tendances mondiales en faveur de technologies plus écologiques. En mettant l’accent sur les groupes motopropulseurs électriques et la conception avancée des véhicules, la série FG devrait attirer une nouvelle génération de pilotes et de fans qui privilégient la durabilité sans compromettre l’excitation et le frisson de la course.

La vision de Heidfeld et Gill va au-delà de la course automobile. L’ambition est de créer un écosystème complet qui favorise le développement des pilotes, la durabilité des équipes et l’engagement des supporters. L’approche innovante de la série FG, de la conception des voitures au format des courses, reflète une vision holistique de l’avenir du sport automobile.

série fg

Formule G : opportunités et risques

Au-delà des communiqués de presse et de la vision futuriste de Heidfeld et Gill, la vraie question pour la série FG, ou Formula G, est de savoir s’il existe un marché pour une nouvelle série de courses sur roues ouvertes. La puissance écrasante de la
Formule 1
La Formule 1, le grand succès américain de la Formule Indy et la croissance en douceur de la
Formule E
semblent fermer la voie à un nouveau projet.

L’année 2025 est à nos portes et malgré la beauté de certaines solutions – comme les écrans latéraux et un châssis unique pour plusieurs séries – il est difficile à l’heure actuelle d’imaginer que des voitures qui sont finalement très semblables à une voiture de Formule E puissent réchauffer les cœurs des fans et les portefeuilles des sponsors.

En ce sens, il pourrait être utile d’utiliser la série FG comme série d’accompagnement ou d’ouverture de la Formule E, en les faisant courir si possible le même week-end et en en faisant ce que sont la Moto3 et la Moto2.
MotoGP
c’est-à-dire une course séquentielle. Les questions de propriété intellectuelle, d’accords avec les circuits, de logistique et de coûts pourraient mettre un frein à cette hypothèse.

La mission de durabilité reste intéressante, non pas tant la mission verte que celle, plus monétaire, de construire une voie économique vers le développement de pilotes professionnels et le concept de voitures “à taille unique” qui peuvent s’adapter à différents championnats avec la même base technique.

Pouvons-nous vous aider à signer votre meilleur contrat de sponsoring ?

Emanuele Venturoli
Emanuele Venturoli
Diplômé en communication publique, sociale et politique de l'université de Bologne, il a toujours été passionné par le marketing, le design et le sport.
Recent Posts

Leave a Comment

sponsoring euros sponsoring motorsport
sports marketing agency