In Formule 1, Formule 1

Il s’agit d’une liste et non d’un classement, mais si je devais choisir parmi les cœurs, Senna serait toujours le premier…..

Ayrton SennaAyrton Senna

Senna est considéré comme le plus grand pilote de F1 de tous les temps, surpassant Fangio, Ascari, Hamilton, Clark, Schumacher, Prost, Farina, Stewart, Verstappen, Lauda et tout autre pilote de F1 parmi les fans. Ayrton a remporté trois championnats du monde avec McLaren en 1988, 1990 et 1991. Senna a remporté 41 des 162 courses auxquelles il a participé, avec un taux de réussite de 25,3%. Tous ceux qui ont eu la chance de voir Ayrton sur la piste ne peuvent que reconnaître ses talents de pilote exceptionnels et son charisme inégalé… de la magie à l’état pur.

Juan Manuel Fangio

Fangio, un gentleman humble et amical, était connu pour être toujours dans la bonne voiture au bon moment. Cela dérange Enzo Ferrari, qui accorde une importance primordiale à la loyauté envers son équipe. Fangio était peut-être le seul pilote plus grand que Ferrari. Il a également été le pilote le plus âgé à remporter un titre en 1957, à l’âge de 46 ans. Fangio a remporté cinq titres mondiaux, un record qui a duré 46 ans jusqu’à ce qu’il soit dépassé par Michael Schumacher. Le nombre de courses gagnées est impressionnant (24), par rapport aux Grands Prix disputés (52) (avec 51 départs). Fangio a remporté 46% des GP auxquels il a participé.

Jim Clark

Clark était l’un des hommes les plus modestes à s’être jamais assis dans un cockpit de F1, mais probablement le pilote le plus singulièrement doué de tous les temps. Il a remporté deux championnats du monde de F1, en 1963 et 1965, et a également gagné les 500 miles d’Indianapolis en 1965. Lors du Grand Prix de Belgique 1963, Clark s’est imposé avec près de cinq minutes d’avance sur son dauphin, soit l’écart le plus important jamais enregistré. Clark a remporté 25 des 72 courses auxquelles il a participé, avec un taux de réussite de 34,7 %.

Mousse de Stirling

Moss reste la quintessence du gentleman anglais, un conteur, un aventurier et un pilote hors pair. Bien qu’il n’ait jamais remporté de titre mondial, Moss détient le titre de vice-champion du monde de tous les temps. Il a été deuxième du championnat de 1955 à 1958 et troisième du classement du championnat du monde à trois reprises. Moss a remporté 16 des 66 courses auxquelles il a participé, avec un taux de réussite de 24,2 %.

Jackie Stewart

Stewart, surnommé le “Flying Scot”, a remporté trois titres mondiaux en 1969 avec Matra et en 1971 et 1973 avec Tyrrell. Stewart a remporté 27 des 99 courses auxquelles il a participé, soit un taux de réussite de 27,3 %. Se retirant peut-être trop tôt après un accident impliquant son coéquipier de l’époque, Cevert, il s’est ensuite battu pour améliorer la sécurité des voitures et est toujours activement impliqué dans la F1.

Michael Schumacher

Michael Schumacher

Schumacher, l’inoubliable champion, a remporté sept championnats du monde chacun, tout comme Hamilton. Les deux premiers championnats du monde, ceux de 1994 et 1995, ont été remportés au volant de Benetton, les autres l’ont été par Ferrari. Avec Todt, Rory Birne et Ross Brawn, ils ont offert à l’équipe de Maranello et à ses fans cinq championnats du monde et une époque qui, pour beaucoup, ne pouvait être répétée. Il est le pilote le plus titré de l’histoire de la Formule 1. Schumacher a remporté 91 des 308 courses auxquelles il a participé, avec un taux de réussite de 29,5 %.

Niki Lauda

Lauda, connu pour sa rivalité avec James Hunt et son retour miraculeux après un terrible accident en 1976, a remporté trois titres mondiaux en 1975 et 1977 avec Ferrari et en 1984 avec McLaren.
Lauda a remporté 25 des 177 courses auxquelles il a participé, avec un taux de réussite de 14,1 %.
Niki a laissé une trace indélébile dans le monde du sport automobile, qu’il a fréquenté en occupant diverses fonctions, même après ses adieux à la compétition.

Nelson Piquet

Nelson Piquet, né le 17 août 1952 à Rio de Janeiro, est l’un des plus grands pilotes de Formule 1 mais souvent sous-estimé. Il a remporté le championnat du monde à trois reprises avec deux équipes différentes, Brabham et Williams, entre 1978 et 1991. Piquet a commencé sa carrière en karting, devenant champion national du Brésil en 1971-72. Il a ensuite remporté le championnat de Formule Vee en 1976. Piquet a fait ses débuts en Formule 1 en 1978 et a trouvé une place permanente dans l’équipe Brabham en 1979. Au cours de ses années chez Brabham, Piquet a remporté deux championnats en 1981 et 1983 et a établi un record de neuf pole positions en 1984. Piquet a remporté 23 des 207 courses disputées, soit 11% des départs.

Alain Prost

Prost est de droit l’un des plus grands pilotes de l’histoire avec quatre championnats du monde remportés (1985, 1986, 1989, 1993) avec Mclaren les trois premiers et avec Williams le dernier.
Il est probablement le troisième pilote – après Niki Lauda et Michael Schumacher – à exercer une force de personnalité suffisante sur la Scuderia Ferrari pour construire l’équipe de manière convaincante autour de lui. Prost a remporté 51 des 199 courses auxquelles il a participé, avec un taux de réussite de 25,6 %. Surnommé le Professeur pour son approche méticuleuse de la course, sa rivalité avec Senna a été l’une des pages les plus fascinantes et les plus controversées de la F1 du 20e siècle.

Gilles Villeneuve

Gilles Villeneuve, bien qu’il n’ait jamais remporté de championnat, a gagné le cœur des fans de Formule 1. Il était connu pour son style de conduite spectaculaire et courageux, qui l’amenait souvent à pousser sa voiture au-delà de ses limites. Villeneuve a couru en Formule 1 pour Ferrari de 1977 à 1982, et bien que sa carrière ait été relativement courte, il a laissé une impression durable sur le monde du sport automobile. Son fils Jacques réussira l’exploit qui lui avait échappé en devenant Champion du monde de Formule 1 en 1997 avec Williams.

Fernando Alonso

Alonso, deux fois victorieux avec sa Benetton avec laquelle il a été champion du monde en 2005 et 2006, est l’un des pilotes les plus performants de l’ère actuelle. Fernando n’a pas réussi à remporter le championnat du monde avec Ferrari, il l’a touché à trois reprises, terminant deuxième au classement général en 2010, 2012 et 2013. Il a participé à 377 courses et est monté sur 106 podiums. Il a remporté 32 Grands Prix avec un ratio départ-victoire de 8,5 %.

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton

Hamilton, l’un des sportifs les mieux payés au monde, est l’un des pilotes les plus titrés de l’histoire, avec sept championnats du monde, comme Schumacher.
Il a participé à 332 courses et est monté sur 197 podiums. Hamilton a remporté 103 des 332 courses auxquelles il a participé, avec un taux de réussite de 35,7 %.
ses sept titres en 2008, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019, 2020 ont tous été remportés avec Mercedes, à l’exception du premier en 2008, lorsque Lewis conduisait une McLaren. Lewis est une icône de la Formule 1, une superstar mondiale dont le rayonnement est immense et qui fait de lui l’un des athlètes les plus commercialisables au monde.

Sebastian Vettel

Vettel a été le plus jeune pilote à remporter un titre en 2010, à l’âge de 23 ans et 134 jours. Il a participé à 299 courses et a obtenu 122 podiums et 53 victoires avec un taux de réussite de 17,7 %. Il a remporté le Grand Prix d’Italie lors de sa deuxième année en F1 au volant de Toro Ross, ce qui lui a permis de rejoindre Red Bull et de faire fortune. Il a remporté quatre titres de champion du monde pour l’équipe autrichienne entre 2010 et 2013. En 2015, il est passé chez Ferrari, avec qui il a frôlé le titre à deux reprises, terminant deuxième du championnat en 2017 et 2018. Sa carrière se poursuit chez Aston Martin jusqu’à sa retraite en 2023.

Max Verstappen

Max Verstappen

Max Emilian Verstappen est né le 30 septembre 1997 à Hasselt, en Belgique. Il a remporté le championnat du monde de F1 en 2021, 2022 et 2023. Compte tenu de son âge et de son approche, il semble destiné à pulvériser tous les records. Verstappen a fait ses débuts en Formule 1 à l’âge de 17 ans, devenant ainsi le plus jeune pilote de l’histoire de la catégorie. Il a remporté sa première course à l’âge de 18 ans et 228 jours, lors du Grand Prix d’Espagne 2016. Max est connu pour son style de conduite instinctif et agressif, qui l’a parfois mis en porte-à-faux avec ses collègues, tout le monde se souvient des prises de bec avec Hamilton ou Ocon, pour n’en citer que quelques-uns. En 2023, Verstappen a remporté 19 courses sur les 22 courues, deux fois il a terminé deuxième et une fois cinquième….. Un rouleau compresseur qui lui a permis d’enregistrer le plus grand nombre de points en une seule saison de Formule 1. Avec 185 courses disputées et 54 victoires, il affiche un pourcentage de victoire de 29,2 % et, compte tenu de l’âge et de la compétitivité de RedBull, les chiffres ne peuvent que s’améliorer.

Chaque pilote de la liste a laissé une marque indélébile dans l’histoire de la Formule 1, grâce à ses compétences extraordinaires, à sa personnalité unique et à son histoire fascinante. Ce sont certainement les meilleurs pilotes de Formule 1 de tous les temps.

Pouvons-nous vous aider à signer votre meilleur contrat de sponsoring ?

Riccardo Tafà
Riccardo Tafà
Riccardo est diplômé en droit de l'université de Bologne. Il a commencé sa carrière à Londres dans le domaine des relations publiques, puis a commencé à travailler dans le secteur des véhicules à deux et quatre roues. Après un bref passage à Monaco, il retourne en Italie. C'est là qu'il a fondé RTR, d'abord une société de conseil, puis une société de marketing sportif qu'il a ensuite ramenée à Londres.
Recent Posts

Leave a Comment

Haas formula 1
tifosi formula 1