In Marketing sportif, Parrainage sportif

La récente victoire de la Scuderia Ferrari aux
24 heures du Mans
a été tout simplement sismique. Ferrari est un nom connu dans le monde du sport automobile depuis près d’un siècle, mais son triomphe impressionnant sur le circuit de la Sarthe, près de 50 ans après sa dernière victoire, témoigne de sa ténacité, de son excellence en matière d’ingénierie et de son pedigree inégalé en matière de course automobile. Cette victoire, en particulier dans la nouvelle catégorie des hypercars du
Championnat du monde d’endurance (WEC)
n’est pas seulement une réussite sur la piste, mais revêt une importance significative pour les efforts de marketing et le positionnement de la marque Ferrari.

Un peu d’histoire

L’histoire des courses d’endurance de la Scuderia Ferrari a commencé en 1949, avec sa première victoire au Mans un an plus tard, en 1950. Après un âge d’or qui a vu le cheval cabré remporter neuf victoires historiques entre 1960 et 1965, Ferrari est devenu synonyme de course d’endurance. Pourtant, la marque légendaire n’a pas remporté les honneurs de la plus ancienne course de voitures de sport en activité au monde depuis 1965 – jusqu’à aujourd’hui.

5d02a423d5453

Pourquoi Le Mans

La victoire au Mans est un coup marketing en soi. Cet événement, souvent appelé “Grand Prix de l’endurance et de l’efficacité”, est suivi par des millions de personnes dans le monde entier. En 2022, elle a attiré plus de 9,1 millions de spectateurs cumulés et a été diffusée dans 196 pays. Le Mans n’est pas seulement une course, c’est un spectacle, un testament de 24 heures de l’esprit de compétition et des prouesses technologiques.

Le fait de revenir aux courses d’endurance et de gagner dans la catégorie des hypercars a également permis à Ferrari de mettre en avant ses véhicules de production ultra-luxueux et très performants, qui constituent le cœur de l’activité de Ferrari dans le domaine des voitures de route. La catégorie des hypercars, qui est plus étroitement liée aux modèles routiers, offre aux constructeurs une superbe plateforme pour démontrer leurs capacités technologiques. C’est un message fort pour les clients et les passionnés, qui renforce l’image de la suprématie de la marque en termes de vitesse, d’innovation et de fiabilité.

Le résultat

La victoire de Ferrari a déjà suscité une avalanche d’attention de la part des médias, non seulement dans le domaine du sport automobile, mais aussi dans les médias grand public, ce qui a encore amplifié les efforts de marketing de l’entreprise. Cette victoire renforce également l’attrait de l’histoire de la marque Ferrari. Rien n’est plus vendeur qu’un retour, et l’histoire de Ferrari qui revient dominer au Mans après cinq décennies est une histoire exceptionnelle, qui renforce la valeur de la marque et le lien émotionnel avec les fans.

Aujourd’hui, si la victoire au Mans est un atout majeur pour le marketing de Ferrari, elle constitue également un changement stratégique dans l’orientation de la marque en matière de course. Compte tenu de leurs performances médiocres en Formule 1 ces dernières années, cette décision pourrait être considérée comme une réorientation des efforts vers une série de courses où ils pourraient être plus compétitifs. Il ne s’agit pas de minimiser l’importance de la F1. Ce sport reste l’apogée de la course automobile et bénéficie d’une énorme base de fans, avec une estimation de 1,9 milliard de téléspectateurs en 2019.

Cependant, Le Mans et les courses d’endurance offrent quelque chose de différent. Alors que la F1 est un sprint, Le Mans est un marathon, qui met à l’épreuve non seulement la vitesse, mais aussi la fiabilité, la durabilité et l’efficacité. C’est une question de travail d’équipe, de planification stratégique et de dépassement de soi. Il met en évidence les différents aspects de la force d’une marque, qui peuvent parfois être perdus dans l’univers de la F1, où tout se déroule à un rythme effréné.

En outre, l’évolution vers les courses d’endurance s’aligne bien sur l’évolution générale de l’industrie automobile vers la durabilité et l’efficacité. La catégorie des hypercars dans laquelle Ferrari est entrée met l’accent sur la technologie hybride, reflétant ainsi les tendances de l’industrie automobile dans son ensemble et faisant écho à la volonté de Ferrari de produire des voitures routières plus durables.

5d05e250526e4

En comparaison, la F1 est encore aux prises avec sa place dans un monde de plus en plus conscient des questions environnementales. Bien que le sport ait fait des efforts en faveur des moteurs hybrides et des biocarburants, sa réputation de spectacle énergivore demeure. Les courses d’endurance, quant à elles, mettent traditionnellement l’accent sur l’efficacité et maintenant sur la durabilité, ce qui les rend plus attrayantes pour un public de plus en plus sensible à l’environnement.

D’un
marketing sportif
La F1 et les courses d’endurance offrent toutes deux des opportunités et des défis uniques. La F1, c’est la vitesse, la technologie et le glamour. Il est souvent considéré comme l’apogée du sport automobile et possède un certain cachet qu’il est difficile de reproduire. Le Mans et les courses d’endurance, en revanche, sont davantage axés sur la résilience, l’innovation et l’élément humain du sport automobile. L’attrait réside dans l’histoire d’une équipe qui se bat contre vents et marées pour faire rouler une voiture pendant 24 heures d’affilée.

À mon avis, le triomphe de Ferrari au Mans est un coup de maître. Non seulement elle rajeunit leurs références en matière de sport automobile, mais elle leur offre également une plate-forme pour mettre en valeur leurs prouesses techniques d’une manière qui correspond de plus en plus aux tendances actuelles du marché. Si la Scuderia est actuellement à la traîne en F1, son succès au Mans pourrait bien être la clé d’une nouvelle ère d’opportunités marketing.

La victoire de Ferrari au Mans prouve qu’il ne s’agit pas seulement d’être rapide, mais aussi d’être résistant, adaptable et tourné vers l’avenir. Ce sont des qualités qui trouvent un écho auprès des consommateurs et des passionnés d’aujourd’hui. Indépendamment de ses performances en F1, le cheval cabré galope dans d’autres formes de course et conserve son statut légendaire dans les annales du sport automobile. Cette victoire au Mans n’est pas seulement une victoire, c’est une déclaration – Ferrari est de retour, et elle est là pour rester.

En outre, le récit de la résurgence renforce l’attrait de la marque Ferrari. Il insuffle une nouvelle vigueur à leurs campagnes de marketing, leur permettant de dépeindre une histoire de renouveau et de résilience – que Ferrari peut relever n’importe quel défi, un message qui résonne avec leur base de fans passionnés et qui attire de nouveaux adeptes potentiels.

La victoire au Mans renforce non seulement le prestige de Ferrari dans l’industrie automobile, mais expose également la marque à un public différent de passionnés de sport automobile qui apprécient l’endurance, la fiabilité et l’innovation technique.

Riccardo Tafà
Riccardo Tafà
Riccardo est né à Giulianova, a obtenu une licence en droit à l'université de Bologne et a décidé de faire autre chose. Après un passage à l'ISFORP (institut de formation en relations publiques) à Milan, il s'est installé en Angleterre. Il commence sa carrière à Londres dans les relations publiques, d'abord chez MSP Communication, puis chez Counsel Limited. Ensuite, sa passion malsaine pour le sport l'a conduit à rejoindre la DDC de Jean Paul Libert et à travailler dans le domaine des deux et quatre roues, en 1991/1992. Il s'installe ensuite brièvement à Monaco, où il travaille aux côtés du propriétaire de Pro COM, une agence de marketing sportif fondée par Nelson Piquet. De retour en Italie, il a commencé à travailler sous le nom de RTR, d'abord une société de conseil, puis une société de marketing sportif. 
En 2001, RTR a remporté le prix ESCA pour le meilleur projet de marketing sportif en Italie en 2000. RTR a notamment obtenu le score le plus élevé parmi toutes les catégories et a représenté l'Italie au concours européen de l'ESCA. À partir de ce moment, RTR ne participera plus à d'autres prix nationaux ou internationaux. Au fil des ans, il éprouve une certaine satisfaction et avale beaucoup de crapauds. Mais il est toujours là, écrivant de manière désenchantée et simple, dans le but de donner des conseils pratiques (non sollicités) et des pistes de réflexion.
Recent Posts

Leave a Comment

ebay vr46 motogp sponsorship
Lando norris F1 sponsorship